L’Egypte choisit Freshmile pour passer à la mobilité électrique

actu3

Pour l’Egypte et ses 100 millions d’habitants, la transition énergétique passe par la mobilité électrique. Des entreprises françaises, dont Freshmile, la rendent possible. La société Revolta est implantée au Caire et met au service des automobilistes égyptiens un écosystème complet : distribution de véhicules, installation de bornes de charge et services de mobilité électrique.

Les Tesla, Hyundai et Fiat 500 électriques que l’on trouve en Egypte sont importées par Revolta et peuvent déjà se charger sur les 50 points de charge équipés de la technologie Freshmile. En 2020, ce seront plus de 200 bornes qui seront accessibles dans l’ensemble du pays.

Arnaud Mora, président de Freshmile, se félicite de ce développement : « L’Egypte montre aujourd’hui la voie en Afrique et au Moyen-Orient. Freshmile est fier de participer à l’éclosion de cette industrie. C’est la preuve qu’il existe en France un savoir-faire exportable dans la mobilité électrique ».

En effet, Freshmile et Schneider Electric coopèrent étroitement pour fournir une offre complète de bornes connectées et de services de mobilité. Revolta utilise ainsi les logiciels de Freshmile et s’appuie sur l’expertise de son centre d’exploitation, déjà éprouvée en France et en Allemagne.

Share on FacebookTweet about this on Twitter

Vous avez apprécié cette actualité ? Partagez-la !

Share on FacebookTweet about this on Twitter